Equipement

 

Les kendōka sont habillés d’une veste de coton (kendōgi) et d’un large pantalon (hakama) de couleur indigo. L’équipement utilisé aujourd’hui a été mis au point au Japon au milieu du 18ème siècle.

Afin de pouvoir s’entraîner de manière moins dangereuse les samouraï s’étaient dotés de sabres en bois ou en bambou et avaient allégé leur armure pour en conserver les pièces essentielles.


Armes :

 

Shinaï : sabre en bambou en partie gainé de cuir (pour les combats libres).
Bokken : sabre en bois (pour certains exercices codifiés).
Sabre en acier (pour certains exercices codifiés).

 

 

L'armure du Kendoka :

Le Men : Casque
Kote : Gants
Tare : Tablier
Do : Plastron

 

Pour débuter, il n’est pas nécessaire de revêtir immédiatement tout cet équipement.

Dans un premier temps, un survêtement ou les vêtements d’une autre discipline pratiquée antérieurement conviendront parfaitement (kimono de judō ou de karaté par exemple). Les pièces d’armures, quant à elles, sont revêtues à mesure des progrès de chacun et lorsque les premiers gestes techniques auront été suffisamment intégrés.


Avec le développement du commerce en-ligne il est possible de se procurer ce matériel dans de bonnes conditions de rapport/qualité prix.

Les premiers prix d’un ensemble veste et hakama sont voisins d’une centaine d’Euros. Les shinaï (sabre en bambou) et boken (sabre en bois) coûtent chacun 30 à 40 Euros. Quant aux armures complètes, les prix débutent à 500 Euros environ.


La plupart des clubs propose aujourd’hui de prêter l’équipement nécessaires pour les premiers temps de pratique et ensuite peuvent aider à son acquisition (soit en matériel neuf, soit en matériel d’occasion).


Une armure de Kendo bien entretenue accompagnera le pratiquant pendant plus de quinze ans.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Angelique Kerval